Paul

 

 

 

Accueil

www.@gric'old.fr


- 7 novembre 2015 premières surprises........désagréables

Bien, nous allons donc déposer l'embrayage pour changer la butée qui "couine". L'embrayage est monté sur un plateau fixé à un arbre flasqué porté par des roulements à l'intérieur d'un palier conséquent. La butée est en excellente santé, par contre, l'un des deux roulements est HS (pastilles rouges sur le plan)

coupe

Et voilà le travail.....

rlt hs

Je procède donc au changement des deux roulements en usant d'astuce pour les extraire. Il faut passer des plots au travers du volant pour prendre appui sur le palier. Remontage, et... un jeu important, le plateau ne tourne pas rond !!!! Zut et rezut. Re-démontage et essai des roulements, non content d'avoir rendu l'âme le roulement avait "battu" dans son logement. Bon, on se calme et on réfléchi. Direction la fraiseuse, centrage au comparateur, montage de la tête à aleser, et on refait le logement, en gros 3/10 au rayon. Remontage du roulement avec un clinquant pour le caler, tout est nickel, ouf.

dépose du radiateur

On passe sur le remplacement des deux roulements du coupleur et des joints spi. Deuxième surprise, en retirant l'embrayage l'arbre creux de commande d'avancement se balade, il n'est donc pas maintenu.... Les deux vis (21 pastille verte) seraient elles cassées ? Et me...de il va falloir déposer le carter d'embrayage.
Pour ce faire, dépose de l'embrayage de prise de force et là, oh surprise: un accès royal pour atteindre les deux vis; sitôt vu sitôt fait.
A gauche le montage d'origine, filetage dans l'arbre creux et téton prenant dans l'arbre d'entrée de boite (voir le plan). A droite le bidouillage avec deux vis de 8 qui "pincaient" l'arbre d'entrée de boite, ça ne pouvait pas tenir. Oui mais voilà........

arbre creux


Si j'ai réussi à mettre la première vis sans problème, j'ai beau tout essayer, miroir, endoscope, pas moyen de mettre la deuxième vis. Il manque un trou.
La maison ZF aurait elle failli ? Mes connaissances dans ce domaine sont formelles, je n'ai jamais vu d'arbre d'entrée de boite de Favorit avec un seul perçage, et Dieu sait s'il m'en est passé quelques uns entre les mains. A tout hasard je vérifie de nouveau le n° de la boite de vitesses, c'est bien celle du tracteur. Bon, d'accord il a déjà été ouvert, les deux vis inappropriées le prouvent, mais l'arbre est quand même bizarre, de plus il n'y a qu'une source de fabrication. Acier trempé, bien entendu et là, impossible de tenter de percer dans la configuration des lieux actuelle. Bon il n'y a pas à tergiverser il faut déposer le carter.

carter embrayage dépose

Ce qui somme toute se fait assez aisément. La situation est déjà plus confortable pour travailler, mais l'arbre est toujours.....en acier trempé.

yapuka


A l'usinage, les perçages sont réalisés avant le brochage des cannelures, logique. Mais maintenant, il faut percer entre deux cannelures et il ne faut pas avoir fait polytechnique pour comprendre que le foret ne fera même pas un tour entre ces deux obstacles.

avt percage

Avec la Dremel, je dégrossi le passage du foret en entaillant les deux cannelures et use un peu le fond, histoire d'entamer la partie trempée, mais bon.....
Inutile de tourner autour du pot, le seul moyen de percer c'est un foret au carbure. Inutile de se lancer dans des frais inconsidérés, un foret à béton dont on affûte les lèvres afin qu'elles soient coupantes sur un angle d'au moins 90° fera l'affaire. Pas de lubrification et vitesse lente obligatoire. Ça ne fume pas, ça ne fait pas de copeaux, juste de la poussière mais ......ça perce.

percé


Tant qu'on y est on va appliquer la formule du Farmall H, remise en état sectionnelle en commençant par l'avant. Direction le nettoyeur à vapeur.

quarchère


Et mise en peinture:

carter pient


Il restait cependant une autre surprise, le moyeu d'entrainement de l'arbre de prise de force sur le moteur avait besoin d'un dentier, maladie connue. Là pas moyen d'échapper à l'ouverture de la tirelire, et encore heureux que des ateliers en Allemagne se sont spécialisés dans la réfection des arbres et cannelures du matériel agricole. Commandé le dimanche avec des échanges courtois et de bons conseils de la part de la maison DIEPHAUS le moyeu est arrivé jeudi.
Pour info: "www.diephaus-landmaschinenservice.de" rien que par curiosité allez y faire un tour pour vous rendre compte de ce qu'il sont capables de faire.

moyeux

à suivre.....


pied de document
Affichage conseillé: 1024 x 768 | ©2007-2017 Agric'old | retour haut de page | reproduction interdite sauf accord écrit |