Paul

 

 

 

Accueil

www.@gric'old.fr


- 17 novembre 2015 remontage embrayage et réassemblage moteur

Nous avons vu précedemment que le carter était prêt pour son remontage, donc on y va. Puis on remonte l'embrayage de prise de force et la butée d'embrayage principal. On présente l'embrayage monté sur son palier, au bas mot 30 kg à installer là bas dans le fond.

pose carter embrayage

Finalement avec de la méthode, des cales, des vis longues (pour l'approche) et un bon démonte pneu on arrive à installer tout ça en place.

embrayage en place

De chaque coté du carter d'embrayage il y a une ouverture d'aération, en fait l'embrayage fait office de ventilateur ce qui a effet de le refroidir ainsi que le coupleur, hors ces deux passages étaient obturés par des plaques pleines....... On remet le déflecteur de ventilation, le manchon d'accouplement embrayage/coupleur et l'arbre de prise de force en ayant enduit les cannelures de graisse anti seize, le carter sera ainsi prêt à recevoir le moteur.



Coté moteur, on installe le nouveau moyeu de prise de force avec ses belles dents toutes neuves. Ah oui, en même temps il faut maintenir le volant moteur en place et fixer le moyeu (attention à sa position, les perçages ne sont pas symétriques).

moyeu


Puis on pose le palier qui va supporter la turbine secondaire du coupleur après avoir changé le joint spi et le joint torique d'étanchéité (tous deux en qualité "Viton").

moyeu coupleur

On pose la turbine secondaire.

turbine secondaire


Et on referme le tout avec la turbine primaire en changeant bien évidemment le joint torique toujours de qualité "Viton" et en enduisant méthodiquement les portées de graisse au lithium. Serrer les 57 vis au couple, et faire le plein avec de la HD10, 9 litres pour le 610.

coupleur

Ensuite on présente le moteur. Le tire palette est trés pratique, il permet de lever le moteur à la bonne hauteur au niveau embrayage et on règle le niveau à l'avant avec un petit cric hydraulique positionné sous une barre qui pousse verticalement les goujons du berceau avant. De plus, en approche, après avoir enclenché les deux arbres on assemble (sans forcer) le moteur de l'embrayage avec des tiges filetées à la place des boulons de fixation. Le tire palette roule le moteur jusqu'à sa position définitive.

percé


On dépose la pompe à injection dont l'arbre de commande fuit. Et on nettoie le carter moteur en grattant les résidus de peinture précedente.

dépose paj


Et mise en peinture:

carter pient

 

à suivre.....


pied de document
Affichage conseillé: 1024 x 768 | ©2007-2017 Agric'old | retour haut de page | reproduction interdite sauf accord écrit |