Lucien

 

 

 

Accueil

www.@gric'old.fr


- Samedi 23 aout 2008 - Nettoyage et encore nettoyage.....

En cours de nettoyage de Lucien, et après avoir remonté ses freins, je me décidais de changer de monture, ce sont les vacances et j'ai besoin de changement, donc on va continuer un peu sur le Farmer 2, qui, lui aussi a besoin qu'on s'occupe de ses freins et surtout d'un bon nettoyage.

Vidange de la transmission et dépose de la trompette droite, voici un état auquel j'aurai toujours du mal à m'habituer, il va falloir nettoyer tout cela. La coulée d'huile au niveau de l'arbre de roue est due au fait que je n'avais pas vidangé, étant persuadé que le niveau était plus bas.......

dégueulasse

Voici donc les freins dans la trompette après avoir déposé le tambour qui tient par un circlips, sans commentaire. Les garnitures seront changées, comme c'est très simple, il n'y aura pas de détail

les freins


Les machoires avaient vraiment besoin d'une petite visite...


machoires hs

Dépose du couvercle de pont arrière pour le nettoyer, profitons en pour jeter un oeil sur le différentiel qui sourit de toutes ses dents.

différentiel

Même punition pour le couvercle de relevage. A la vidange de celui ci, l'huile s'écoulait couleur vanille. Quand on fait le plein, on noie le mécanisme, ensuite l'huile déborde en haut à gauche par l'orifice carré et descends dans le reservoir de ce fait l'huile assurant le graissage du mécanisme ne circule pas (le retour se faisant par le filtre à la base du carter) on s'apercoit que l'huile a sa bonne couleur et a donc sans doute gardé ses propriétés, contrairement à l'huile "fonctionnelle".

relevage


Le support de troisième point et la lame de contrôle au nettoyage.

ressort de contrôle

Son emplacement à l'arrière du carter de relevage où le numéro de série du tracteur est également frappé en haut à gauche. A droite la tige de liaison reliant le mécanisme de contrôle interne au support de troisième point.

joint

Pour des raisons obscures bon nombre de plaque d'identification des transmissions ont disparu. La légende voudrait que l'importateur de l'époque (Almacoa) voulait garder la main mise sur la fourniture des pièces de rechange et faisait sauter ces plaques avant de livrer les tracteurs. Des variantes de cette transmission d'origine ZF étant également montées sur d'autre marques de tracteurs. Cette hypothèse est guère crédible du fait que l'on retrouve le numéro de boite frappé sur le couvercle de pont.

numéro de pont

et sur le coté droit de la boite également frappé sur un bossage médaillon.

numéro de pont

 

pied de document

Affichage conseillé: 1024 x 768 | ©2007-2017 Agric'old | retour haut de page | reproduction interdite sauf accord écrit |