Lucien

 

 

 

Accueil

www.@gric'old.fr


- Vendredi 17 avril 2009 - Carrosserie suite, et quelques fuites.......

Depuis le début je n'arrive pas à maitriser quelques fuites qui se produisent au bac à huile du moteur. En fait, d'origine se trouvait un joint en liège qui n'a pas résisté à mon premier démontage. Qu'importe, j'en commande un et reçoit le remplacement, à savoir un joint en papier indéchirable de 0,5mm d'épaisseur. Etudions un peu le cas. Sur la photo ci dessous on s'aperçoit que la surface de contact est très étroite puisqu'elle ne concerne que les emplacement des 21 vis et de la nervure périphérique.

A force de visser et de dévisser, les emplacement plats des vis sont devenus des bossages qui dépassent de la hauteur de la nervure, de ce fait la surface de contact n'est déjà plus plane. De plus, le nouveau joint est pratiquement incompressible donc ne comble pas les différences de niveau.

A savoir qu'au cours des différents démontages du moteur j'ai déjà essayé de juguler ce fuites sans résultats probants !!! Pâte à joint bleu sans joint, avec joint, rien n'y fait ça suinte toujours dès que le niveau d'huile dépasse le plan de joint du carter. La solution d'attente était de laisser le niveau d'huile au mini assurant ainsi un niveau inférieur aux passages de fuite, mais c'est du grand n'importe quoi !!!!

J'avais donc un peu mis de coté ce problème jusqu'à ce que je sorte le tracteur et qu'il ne se retrouve plus de niveau (photo précédente).

Là, ça déborde, c'est le cas de le dire, donc vidange et redémontage du carter d'huile, constatation des déformations décrites ci dessus, remise en place des bossages de vis et puis..... le joint, oui, mais quel joint ? puisque le nouveau ne convient pas.

Je me suis donc mis à la recherche d'une matière élastique ou caoutchouteuse capable d'absorber un minimum de déformation. Direction les Ets Feyel à Metz (03 87 62 33 11) spécialistes en la matière. "Mais vous savez, on peut vous fournir du liège résistant aux hydrocarbures" !!!! Ben voilà fallait juste poser la question à la bonne personne et je suis reparti avec ma plaque de liège "Extra F" 1200 x 900 (44,59 euros ttc) et le reste sera pour Lulu et Ferdinand le moment venu

bac à huile

Dans laquelle j'ai confectionné le joint tant convoité. Reperage des passage de vis et perçage avec un foret à bois, nickel. A l'heure ou vous lisez ces ligne, Xaver est "extra dry"

joint d'huile

Autre fuite également, au niveau du distributeur hydraulique principal, sa face d'appui sur la console suintait abondamment. En fait les trois joints toriques étaient secs et plats, sitôt constaté, sitôt changé. Mise en route essai relevage et distributeur, sec.
Bon eh bien on retourne à la tôle en l'occurence l'aile droite qui reçoit sa première couche d'apprêt

Aile droite

Et le siège qui nous joue un remake d' "il était une fois dans l'ouest"

siège

Puis une dernière couche sur l'aile en place après l'avoir poncée de nouveau.

dernière couche

Avec un bon éclairage et une fois en place juché sur un tabouret on contrôle mieux la situation.

 

pied de document
Affichage conseillé: 1024 x 768 | ©2007-2017 Agric'old | retour haut de page | reproduction interdite sauf accord écrit |