base savoir

 

 

 

Accueil

www.@gric'old.fr


"Améliorer" le tableau de bord d'une Citroën BX D série II - Le démontage du combiné.

 

La première fois que l'on dépose un combiné on est bien content qu'internet nous permette de trouver la méthode adéquat. En fait ce n'est pas très évident si on ne sait pas ce qu'il faut faire. Les premières Bx de série II ont leur combiné fixé avec des écrous, les versions ultérieures le sont avec des vis à oreilles bien plus pratiques.

La dépose du combiné:

Débrancher la batterie !
Extraire le cache écrou du volant en le tirant droit vers soi, ensuite déposer le volant.
Enlever les quatre vis ci dessous, les deux flèches vertes claires par dessous, ce qui permettra de déposer la règlette qui relie les deux blocs interrupteurs.
Les deux flèches vertes foncées, ainsi que les quatre qui fixent le carter inférieur de la colonne de direction, facilement trouvables en se penchant. En déposant le carter inférieur, débrancher la prise du rhéostat d'éclairage du tableau de bord, puis retirer les caches autour du volant.


Ce qui nous conduit à cette situation:

Maintenant il va falloir des mains de fée.

Déposer le vide poche au dessus de la planche de bord (2 vis)
Ouvrir le tiroir à cassettes et le tirer droit vers soi pour libérer le passage.
Et là, en passant la main par ces deux orifices, vous devez palper au niveau du bord supérieur de la casquette, soit deux écrous hexagonaux, soit deux écrous à oreilles. Si ce sont des hexagonaux, pas de panique, cela risque d'être un peu long, mais avec de la patience et une clé plate de 11 (la plus courte possible, quitte à en acheter une " bon marché" et à la couper) on y arrive. Il faut procéder pas par pas, dès que la pression est relâchée, normalement avec le bout des doigts on arrive à terminer le dévissage, attention cependant à ne pas laisser tomber l'écrou...... et à récuperer la grosse rondelle en caoutchouc. Il est évident que si vous vous trouvez en présence d'écrous à oreilles vous allez gagner un temps précieux.


Les deux montages

Sur la photo ci dessous vous avez les deux montages possibles, celui de droite c'est le plus ancien et la patte semble collée, j'ai essayé de la sortir mais je n'ai pas insisté de crainte de la casser. L'autre au centre (pour la photo), vient en lieu et place de la première et se démonte aisément, on remarque qu'elle est prolongée par un support percé de deux trous, pourquoi ? on va le voir plus loin. L'écrou à oreille ne se visse pas sur la patte ancien modèle, j'ai donc passé un coup de filière M6 comme ça je ne m'enquiquinerai plus avec les écrous tôle hexagonaux.


Le pourquoi des pattes différentes et leur conséquence.

Le premier modèle que nous appelerons "court" se contente d'appliquer la casquette contre la planche de bord, le deuxième, le "long", lui prend en plus appui sur le combiné et le maintient par une vis en étant centré par un pion (d'où les deux trous). Ce qui explique pourquoi la plupart des combinés ont leur carter cassé à l'arrière à l'emplacement des deux pattes, c'est dû à un démontage à la sauvage. Dans le cas d'un montage avec des pattes courtes, le réemploi d'un carter "cassé" ne pose à mon avis aucun problème, par contre avec un montage pattes "longues" le combiné risque de vibrer et entrer en résonnance avec la patte proche qui ne sera pas fixée et pour cause. Donc, si vous partez à la chasse au combiné, assurez vous de votre montage : écrous hexagonal ou à oreilles (ça prend cinq minutes à vérifier) et demandez toujours à voir l'arrière du combiné, ça vous en donnera l'état et de plus vous constaterez la présence ou non du boitier de temporisation de la jauge d'huile. Cela, ça s'apprend sur le tas .......


Bon, on continue la dépose du combiné:
Les deux écrous déposés, il reste deux vis à enlever en bas du combiné de chaque coté du volant au niveau des commodos. (on les voit bien 4 photos plus haut). Ensuite on tire délicatement le combiné vers soi de manière à dégager l'accès au cable de compteur que l'on va débrancher. Dégager la bague extérieure vers l'avant de la voiture et tirer doucement le cable dans la même direction, ça doit venir tout seul. La vue de droite montre bien la bague de blocage dégagée vers l'avant.

Maintenant la casquette est libre (dans la limite du déploiement des faisceaux latéraux d'interrupteurs), on débranche les prises supérieures, et si elles existent, celle du compte tours, celle de la jauge d'huile et la petite du témoin d'alerte orange de température d'eau et de défaut catalyseur (si existant).On peut ensuite basculer la casquette vers soi et avoir accès aux deux dernières vis (flèches rouges ci dessous) et aux deux agrafes de pied (flèches jaunes ci dessous) qui une fois enlevées permettront la dépose du combiné.



Et voici le moment tant attendu.......

Le démontage de la "glace" se fait aisément avec précaution cependant il faut libérer les 8 fixations périphériques en soulevant délicatement le "U" blanc avec une lame fine et pousser tout aussi délicatement le taquet noir vers le bas. Il est évident que les premiers déclipsés ne permettront pas de séparer la vitre du carter à cause de la rigidité de l'ensemble. Pour éviter que l'agrafe ne se referme seule, il convient d'insérer une lame qui maintiendra la séparation entre le carter et la vitre près de l'agrafe, après deux ou trois agrafes ouvertes la suite de l'opération sera plus facile. Pour refermer l'ensemble, il faut positionner correctement la vitre et le carter et verrouiller les agrafes en appuyant.....clic !
La dépose des platines est facile, chacune d'entre elles est maintenue par deux vis, les enlever, dévisser également si c'est le cas les écrous de branchement à l'arrière du carter et sortir la platine.

Yapuka......


Modularité exemplaire (la platine de droite étant nue, elle repose plus bas sur le chiffon d'où l'effet de perspective), mais elles ont bien les mêmes dimensions.
Maintenant on retourne au bureau........

pied de document

| Affichage conseillé: 1024 x 768 | ©2007-2017 Agric'old | retour haut de page | reproduction interdite sauf accord écrit |